HELLO

Alexandre JEANPETIT

DIGITAL NATIVE

[Community Management] Comment motiver sa communauté ?



J’observe depuis longtemps de nombreuses communautés et force est de constater que la fameuse règle des 90-10-1 s’applique chez tout le monde. Au final, on peut dire que cette règle mathématique qu’on appelle Loi de Puissance en statistique (ne me remerciez pas pour le point culture du jour qui vous rendra très intelligent au prochain Tweet apéro) s’applique à peu près partout et dans tous les domaines.

Les objectifs pour une marque de réunir une communauté sont divers mais au final elles cherchent toutes à rentrer en relation avec les consommateurs / fans / prospects et à engager la conversation. Après avoir trouvé votre plateforme ou vos plateformes, trouvé votre histoire, recruté vos fans, commencé à l’animer, il faut maintenant penser à la motiver ! Car oui, votre petit pourcentage de contributeurs favoris que vous chérissez tendrement jour après jour après avoir prié au moment d’allumer votre ordinateur qu’ils ne soient pas partis finira bien un jour par vous quitter. Oui je sais, c’est triste. Mais je vous rassure tout de suite, tout n’est pas perdu, vous pouvez (encore) faire quelque chose !

1 – Sachez récompenser votre communauté pour ses contributions. J’ai récemment vu certains s’opposer à cette méthode. Pourquoi ? Je pense que tous vos fans sont des humains comme les autres et que ne pas mettre de carotte au bout de votre canne 2.0 serait fatale à moyen terme. Certes, vous trouverez certains irréductibles, fan depuis 5 ans de votre marque, qui n’ont que ça à faire de leur journée et qui contribueront pour vous sans problèmes. Mais soyons réalistes, on aime être récompensé. On peut observer que sur certains sites, notamment les sites d’avis comme (ciao, looneo), que la rétribution par des chèques cadeaux permet d’obtenir une participation des membres assez forte. Certes, parfois (on le voit notamment dans l’affiliation ou avec des concours notamment), des contributeurs sont prêts à tout pour gagner, quitte à déposer des contributions sans aucune valeur ajoutée. Soyez astucieux : Mettez en place des règles simples, expliquez à votre communauté ce que vous attendez d’elle et récompensez la sur le long terme (par mois par exemple).

2- On parle souvent d’empathie lors de l’animation d’une communauté. L’empathie n’est pas que dans un sens. Sachez créer l’empathie en mettant en avant certains membres de votre communauté. Tout le monde adore être mis en valeur surtout lorsqu’il est actif au sein d’une communauté !

3- Mettez en place une stratégie de rewarding. Kesako ? Le but est de mettre en place des badges pour récompenser les membres et leurs actions. Allez… Avouez que vous vous êtes battu pour avoir le badge Swarm (moi le premier) sur Foursquare ! C’est la même chose ici. C’est gratuit, c’est simple et ça motive ! Pour en savoir plus, rendez-vous sur le blog de Nicotte et son super article sur le sujet : La tendance est au rewarding.

4- Créer une compétition à l’aide d’un classement. A l’image des blogueurs qui regardent chaque matin leur classement wikio, mettez en place un classement pour vos membres. Chaque action rapporte des points et tous les mois un classement est établis ! Ils se battront pour être dans les premiers et vous verrez les contributions explosés !

5- Soyez toujours créatif ! Imaginez des concepts de jeu simple, des jeu d’image, de son, de vidéo et ainsi vous pousserez votre communauté à vous suivre dans votre élan.

Motiver une communauté n’est jamais très simple mais être présent au quotidien, proposez de la nouveauté, des jeux, récompenser la et votre communauté vous suivra… Comme des moutons ou presque ;)

Comments

  1. « Les objectifs pour une marque de réunir une communauté sont diverses mais on au final elles cherchent toutes à rentrer en relation avec les consommateurs / fans / prospects et engager la conversation. »

    Si c’était effectivement le cas, cela aurait une origine et une conséquence.
    L’origine : les marques auraient des équipes de com compétentes sur la thématique 2.0.
    La conséquence : ce serait bien plus simple de travailler main dans la main avec les agences spécialisées plutôt que de perpétrer des opérations qui sont le degré 0 du Web 2.0, type billets sponsos. (Désolée E-Buzzing & co)

    PS : Coquille ligne #6 ;-)

Leave a reply